Nouvelle fusion dans les banques arabes

 |   |  237  mots
Après la fusion entre Emirates Bank International Ltd. et National Bank of Dubai, c'est au tour de l'International Bank of Qatar de lancer une offre de 6,1 milliards de dollars sur la banque bahreïnie Ahli United Bank.

Nouvelle opération de rapprochement dans les banques arabes. L'International Bank of Qatar lance une offre d'achat de 6,1 milliards de dollars sur la banque bahreïnie Ahli United Bank a annoncé dimanche un des actionnaires d'Ahli United dans un communiqué.

International Bank of Qatar offre entre 2,05 et 2,25 dollars par action pour atteindre 55% de sa cible et le reste en titres, a indiqué la société Tamdeen Investment qui détient 13% de Ahli United. La cotation de Ahli United a été suspendue le 10 juillet sur un cours de 1,39 dollar en raison de rumeurs d'OPA. Elle affiche une hausse de 39% depuis le 14 avril, date des premières rumeurs parues dans la presse.

Les banques arabes de la région du Golfe sont à la recherche d'acquisitions pour atteindre la taille nécessaire leur permettant de répondre à une offre accrue de crédit liée au développement de la région né de la forte hausse des revenus tirés du pétrole. La semaine dernière, Emirates Bank International Ltd. et National Bank of Dubai ont annoncé les détails d'une offre de 11,3 milliards de dollars qui devrait donner naissance à la première banque du Golfe en terme d'actifs.

L'International Bank of Qatar est détenue à 20% et gérée par la National Bank of Kuwait, qui cherche à se développer à l'étranger pour compenser la concurrence des banques étrangères dont elle fait l'objet dans son pays.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :