Air France : échec des négociations entre les syndicats et la direction

 |   |  242  mots
Après l'échec des négociations entre Air France et les syndicats d'hôtesses et stewards (personnels navigants commerciaux, PNC), des préavis de grève du 25 au 29 octobre ont été déposés. La compagnie aérienne prévoit à ces dates des "perturbations" en France et en Europe.

Des syndicats "ont appelé (...) à une grève des personnels navigants commerciaux du jeudi matin 25 octobre 2007 au lundi soir 29 octobre 2007. Les discussions de conciliation n'ayant pas encore abouti, nous sommes dans l'obligation de prévoir des perturbations de notre exploitation", précise le communiqué d'Air France publié mardi soir.

Selon la compagnie aérienne, ces perturbations vont toucher principalement les courts et moyen courriers (France et Europe). "Environ 90% de ces vols devraient être assurés" selon la compagnie. Le "programme long courrier devrait être assuré en totalité", ajoute-t-elle.

L'intersyndicale CFTC-FO-SNPNC-SUD-Unsa (60% des navigants) a déposé un préavis du 25 au 29 octobre, la CGT et la CFDT (21%) du 26 au 27 octobre et l'Unac (17,5%) du 1er au 3 janvier, pour demander une hausse des salaires. Les syndicats, qui négocient depuis juin avec la direction un accord sur les conditions de travail des 15.000 hôtesses et stewards pour les trois ans à venir, se plaignent de la lenteur des négociations et de l'absence de garanties données sur l'augmentation des salaires. L'accord signé en 2002 arrive à échéance au 31 décembre 2007.

"On n'a pas trouvé de compromis. Le problème c'est le budget. La direction est prête à faire un geste sur les rémunérations mais elle refuse de chiffrer cette avancée. Il y aura donc la grève", a déclaré Cyril Jouan de la CFDT à l'Agence France Presse (AFP).

Un numéro vert a été mis en place à l'attention des voyageurs en France, le 0800 240 260.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :