Le moral des ménages allemands se détériore

L'indicateur GfK du moral des ménages s'établit à 7,6, contre 8,5 le mois précédent. Mais l'institut allemand espère un rebond de l'indice à court terme.

Le moral des ménages allemands devrait se détériorer en septembre, les consommateurs redoutant qu'une hausse des prix des produits alimentaires n'entraîne une réduction de leur pouvoir d'achat, montre l'enquête mensuelle de l'institut GfK publiée ce mercredi. Son indicateur avancé du sentiment des consommateurs, calculé sur la base d'une enquête menée auprès d'environ 2.000 personnes, ressort en baisse à 7,6 contre un chiffre révisé en baisse à 8,5 pour août. Cet indice affiche son plus bas niveau depuis juin.

Les autorités allemandes de la concurrence ont annoncé en août qu'elles enquêtaient sur la hausse des prix des produits laitiers, qui pourrait, selon elles, être le résultat d'une entente sur les prix. Selon l'institut GfK, l'indice pourrait repartir à la hausse dans les prochains mois si les discussions sur l'inflation prennent fin en Allemagne et si les turbulences des marchés financiers s'estompent. "Si ce n'est pas le cas, un effet dommageable durable sur la confiance du consommateur ne peut être exclu", lit-on dans le communiqué du GfK.

L'indice mesurant les anticipations des consommateurs sur la situation économique a reculé à 48,4 en août contre 64,8 en juillet. Le sous-indice des anticipations d'évolution des revenus a lui dérapé à 9,2 contre 27,9 en juillet.
L'indicateur mesurant la propension à consommer ressort à 6,4 contre 9 pour juillet. "Ce sont les turbulences inattendues des marchés financiers dans le monde, en plus des risques économiques déjà identifiés comme la vigueur de l'euro et le resserrement monétaire, qui expliquent ces perspectives moins enthousiastes", précise le GfK.

L'indice Ifo du climat des affaires publié mardi a reculé au mois d'août, à 105,8 contre 106,4 le mois précédent, en raison des inquiétudes liées à la crise des "subprime" américains.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.