Lafarge convoque ses actionnaires pour valider l'opération Orascom

 |   |  167  mots
L'acquisition sera en effet financée à hauteur de 6 milliards d'euros par de la dette et par une augmentation de capital de 2,8 milliards réservée à Nassef Sawiris, actionnaire majoritaire du groupe Orascom Construction Industries, qui doit prendre 11,4% du capital de Lafarge, entrer au conseil d'administration et signer un pacte d'actionnaires d'une durée de 10 ans.

Lafarge annonce ce vendredi la convocation le 18 janvier d'une assemblée générale extraordinaire de ses actionnaires. Objectif de cette AGE ; obtenir le feu vert pour l'augmentation de capital qui doit financer une partie du rachat de l'égyptien Orascom Cement, leader du ciment au Proche-Orient, pour 8,8 milliards d'euros.

L'acquisition sera en effet financée à hauteur de 6 milliards d'euros par de la dette et par une augmentation de capital de 2,8 milliards réservée à Nassef Sawiris, actionnaire majoritaire du groupe Orascom Construction Industries, qui doit prendre 11,4% du capital de Lafarge, entrer au conseil d'administration et signer un pacte d'actionnaires d'une durée de 10 ans.

Les actionnaires se prononceront également sur la nomination de deux administrateurs du groupe Bruxelles Lambert (GBL) du financier milliardaire belge Albert Frère, qui détient 17% du capital. Le conseil d'administration de Lafarge doit également recommander à l'assemblée générale ordinaire de mai 2008 la nomination d'un troisième représentant de GBL et d'un second représentant des actionnaires fondateurs d'Orascom.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :