La Fed laisse son taux directeur inchangé à 5,25%

 |   |  236  mots
La Réserve fédérale américaine explique sa décision en soulignant que "les chiffres sur l'inflation de base se sont légèrement améliorés au cours des derniers mois".

Pas de surprise du côté de la Fed. Pour la huitième fois consécutive, la Réserve fédérale américaine a laissé inchangé jeudi son principal taux directeur à 5,25%. Elle explique sa décision en souligant que "les chiffres sur l'inflation de base (mesurée hors alimentation et énergie, NDLR) se sont légèrement améliorés au cours des derniers mois".

Pas question pour autant de baisser la garde sur ce sujet de la hausse des prix. "Une modération durable des pressions inflationnistes doit encore être confirmée de façon convaincante" souligne le Comité de politique monétaire (FOMC) de la Fed qui indique que sa "préoccupation prédominante" reste "le risque que l'inflation ne se modère pas comme prévu".

La banque centrale américains reste particulièrement vigilante sur la question taux d'utilisation des ressources : en clair les risques de hausse des salaires qui pourraient survenir sur le marché du travail du fait de la bonne tenue des embauches et du faible taux de chômage.

Sur le terrain de la croissance, le FOMC, après cette traditionnelle réunion de deux jours, estime que l'expansion "semble avoir été modérée au cours du premier semestre, en dépit de l'ajustement en cours dans l'immobilier résidentiel". Pour la Fed "l'économie devrait continuer à croître à un rythme modéré dans les trimestres à venir".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :