La Compagnie du vent : enchère record autour de sa reprise

Plusieurs groupes, dont Suez et l'allemand RWE, se disputeraient cette toute jeune société spécialisée dans l'énergie éolienne. L'entreprise serait valorisée plus de 750 millions d'euros, à comparer à un chiffre d'affaires de ...11 millions.

La Compagnie du vent est en quête d'un nouvel actionnaire. Elle ne devrait pas trop avoir de mal à en trouver un, tant les places commences à devenir chères dans le secteur français de l'éolien. Ce vendredi, le Figaro et les Echos évoquent Suez et l'allemand RWE, comme possibles actionnaires de référence de la Compagnie du vent.

Selon des sources proches du dossier, les protagonistes n'hésiteraient pas à proposer de 720 à 800 millions d'euros pour l'emporter. Soit de 70 à 80 fois le chiffre d'affaires actuel. Créée il y a à peine 10 ans, la Compagnie du vent réalise en effet ... 11 millions d'euros de facturations.

La société languedocienne exploite à ce jour une dizaine de parcs éoliens en France, totalisant une capacité de 90 mégawatts. Elle a obtenu des permis de construire pour une dizaine de nouveaux projets éoliens, qui doivent être installés dans les deux ans à venir. De quoi lui permettre de doubler à l'horizon 2009/2010 sa puissance éolienne.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.