Les IUT proposent de développer de nouvelles licences professionnelles ouvertes aux étudiants

A l'approche des élections présidentielles, les IUT, qui fêtent leur 40ème anniversaire, publient un "livre blanc" dans lequel elles font des propositions pour rapprocher le monde universitaire de l'entreprise.

"Trop d'étudiants engagés dans les licences classiques sont aujourd'hui obligés de poursuivre jusqu'en Master, faute de débouchés professionnels. Il faut proposer à ceux qui le souhaitent de s'engager dans des formations professionnalisantes qui pourraient leur permettre de s'insérer directement après leur licence sur le marché de l'emploi", explique Philippe Pierrot, Président de l'Assemblée des Directeurs des IUT.

Filières nouvelles

Pour Philippe Pierrot, les licences professionnelles existantes, fréquentées principalement par les titulaires de BTS et d'IUT, ne remplissent pas ces objectifs dans la mesure où elles ne sont pas adaptées aux candidats ayant suivi des formations généralistes. C'est pourquoi, les IUT souhaitent encourager la création de nouvelles filières : ces nouveaux cursus accueilleraient les volontaires dès la deuxième année de fac. Ces programmes, directement conduits par les IUT, permettraient en outre de répondre aux besoins des entreprises. Seuls 25 % à 27 % des titulaires de DUT et 13 % de ceux ayant poursuivi leurs études en licence pro choisissent de rejoindre le monde du travail.

Pour définir les métiers concernés, le réseau des IUT souhaite travailler en collaboration avec les branches professionnelles. Parmi les pistes envisagées : le secteur des services à la personne sur lequel ne travaillent pas encore les IUT. "Nous avons déjà évoqué ce sujet avec le Medef qui s'est montré intéressé", poursuit Philippe Pierrot qui doit maintenant convaincre les pouvoirs publics et les présidents d'université afin d'obtenir leur feu vert.

Formation continue et recherche

Toujours dans le souci de mieux répondre aux besoins des entreprises, les IUT demandent aux pouvoirs publics de dégager les budgets nécessaires pour permettre de renouveler les équipements lourds des établissements qui ne sont plus toujours adaptés à l'évolution technologique.

Par ailleurs, les IUT entendent continuer à développer leur offre de formation continue qui représente déjà 20 % de leurs actions. Seront privilégiés les cycles courts et diplômants correspondant davantage aux attentes des employeurs que les formations longues de type DUT en formation continue dont les effectifs sont à la baisse.

Enfin les IUT souhaitent favoriser l'accès des PME à la recherche universitaire, en devenant une interface privilégiée entre ces entreprises et les universités. Leur objectif : faciliter l'innovation et le transfert de technologie sur tout le territoire.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.