Imperial Chemical en légère baisse après des perspectives prudentes

 |   |  298  mots
Le groupe de chimie britannique prévoit des acquisitions, mais doute d'une envolée de ses marchés.

La restructuration du chimiste britannique Imperical Chemical Industries commence à porter ses fruits. Le groupe a en effet annoncé un résultat en hausse ce jeudi matin, soit un bénéfice imposable ajusté des activités poursuivies de 407 millions de livres (616 millions d'euros), contre 377 millions un an plus tôt.

Imperial Chemical Industries a surtout indiqué que ses perspectives demeuraient positives. "Les perspectives d'ICI restent favorables. Même s'il y a peu de signes d'amélioration sur le marché nord-américain de la peinture décorative, nos activités sur les marchés en développement semblent en passe d'enregistrer une nouvelle fois des résultats solides", précise le directeur général, John McAdam, dans un communiqué.

Le groupe table sur un marché de l'immobilier stable en 2007 aux Etats-Unis, ce qui devrait limiter le potentiel de ses ventes de peintures et de composants pour la peinture. John McAdam a par ailleurs indiqué, en conférence téléphonique, qu'il était intéressé par des acquisitions, en Europe et en Europe de l'Est, plus qu'en Inde, où les opérations s'avèrent difficiles, et en Chine, où le groupe vise de petites structures.

ICI a vendu en novembre son activités de parfums et d'arômes Quest au suisse Givaudan pour 1,2 milliard de livres, et les analystes s'interrogent depuis sur ce qu'Ici fera du fruit de cette cession. D'aucuns lui prêtent le souhait de réaliser des acquisitions pour accentuer sa spécialisation dans le domaine des peintures. Mais des rumeurs courent aussi sur l'éventualité d'un rachat, maintenant qu'ICI est remis sur les rails. Le néerlandais Akzo Nobel, qui dispose de capacités de financements importantes, serait éventuellement intéressé par le groupe britannique.

Imperical Chemical Industries voyait son titre jeudi baisser de 1,01 % à 466,5 pence.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :