Le régulateur suisse ouvre une enquête sur UBS

La commission fédérale des banques (CFB) a décidé d'ouvrir une enquête sur les circonstances qui ont amené UBS à enregistrer des milliards de francs suisses de dépréciations dans la crise du "subprime". L'autorité accentue la pression et cherche un responsable.

1 mn

La commission fédérale des banques (CFB), régulateur des banques suisses, a décidé d'ouvrir une enquête sur les circonstances qui ont amené UBS à enregistrer des milliards de dépréciations dans la crise du "subprime". L'autorité accentue un peu plus la pression encore sur le spécialiste mondial de la gestion de fortune. "Dans un deuxième temps, nous enquêterons sur la façon dont ces énormes dépréciations sont apparues, a précisé la CFB. L'une des façons de traiter le sujet est de savoir qui en est le responsable".

Dernièrement, UBS a annoncé 11,5 milliards de francs suisses de dépréciations supplémentaires, pour un total de plus de 16 milliards depuis le début de la crise cet été. Ces pertes ont précipité l'arrivée de deux nouveaux actionnaires, un fonds souverain de Singapour qui a pris 9% du capital d'UBS et un autre investisseur - anonyme - qui serait saoudien.

Mais leur entrée se fait au prix fort: les deux investisseurs vont souscrire 13 milliards de francs de titres convertibles rémunérés à 9% jusqu'en 2009. Ce qui n'est pas du goût de tous les actionnaires. D'ailleurs en fin de semaine dernière, la fondation Ethos qui regroupe les intérêts de sept caisses de retraite en Suisse, a réclamé que les conditions accordées aux nouveaux investisseurs soient ouvertes aux autres actionnaires.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.