La Syrie a remplacé le dollar par l'euro dans la moitié de ses réserves

Selon le Premier ministre syrien Naji Otri, son pays a mis la livre syrienne à l'abri des crises en renplaçant le dollar par l'euro pour 50% de ses réserves en devises étrangères.

1 mn

L'offensive anti dollar des pays producteurs de pétrole aurait fait un nouvel adepte. La Syrie aurait remplacé le dollar par l'euro dans près de la moitié de ses réserves en devises, dans une démarche préventive contre d'éventuelles sanctions américaines, a affirmé le Premier ministre syrien Mohammad Naji Otri.

" La livre syrienne est à l'abri des crises en raison de réserves importantes en devises étrangères et du remplacement du dollar par l'euro dans environ 50% de cette masse d'argent", a-t-il déclaré. Début 2006, le Premier ministre avait adopté une circulaire qui affirmait que " tous les ministères et les compagnies publiques devront désormais adopter l'euro à la place du dollar pour le remboursement des sommes dues par les organismes de l'Etat aux non-résidents et également pour les contrats d'import-export". A noter: le montant des réserves de change de la Syrie n'est pas répertorié dans la liste des quelque 170 pays que l'agence Bloomberg suit de semaines en semaines, car elles sont tenues secrètes.

Depuis mai 2004, la Syrie est sous le coup de sanctions économiques américaines qui lui interdisent notamment l'importation de produits américains autres que la nourriture et les médicaments. " Les pressions exercées sur la Syrie ont ralenti quelque peu les réformes économiques et réduit les investissements, mais elles ne feront jamais cesser le processus" de réforme, a assuré le Premier ministre, qui a indiqué que de 2003 jusqu'à fin 2006, 2.498 lois et décrets ont été promulgués dans le cadre de la modernisation et du développement des organismes de l'Etat.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.