Royal & Sun publie des résultats en baisse mais supérieurs aux prévisions

 |   |  304  mots
L'assureur britannique a publié un bénéfice semestriel supérieur aux attentes. Cette annonce a été saluée à la Bourse de Londres où le titre bondit de près de 5%.

Au Royaume-Uni, mieux vaut limiter les dégâts ces temps-ci. C'est ce qu'a fait le groupe d'assurance dommage britannique Royal & Sun. Les analystes qui tablaient sur un bénéfice d'exploitation de 352 millions de livres ont été surpris de voir que l'assureur avait dégagé 403 millions de livres (593 millions d'euros) de bénéfice, un chiffre en baisse de seulement 3%.

Les inondations qui ont frappé la Grande-Bretagne en juin ont, malgré tout, lourdement pesé sur l'activité du groupe. Le ratio combiné (indemnisation des sinistres et coûts administratifs rapportés aux primes acquises) a atteint 93,3 %, en hausse de 1,6 point sur un an, et devrait atteindre 96 % sur l'année. Les inondations de l'été devraient coûter à Royal & Sun 120 millions de livres (176 millions d'euros) environ dont 55 millions pour le seul mois de juin.

Dans ces conditions, l'assureur britannique s'est félicité d'avoir économisé 130 millions de livres par an et fixe un objectif de 200 millions de livres de réduction de coûts à partir de la mi 2008. Pour atteindre ce chiffre, Royal & Sun projette de supprimer 700 emplois dont 500 au Royaume-Uni, son territoire phare depuis qu'il a tourné le dos, l'an dernier, aux Etats-Unis. Le président du numéro deux de l'assureur, Andy Haste, a soutenu que "les perspectives du groupe restaient positives et que Royal & Sun continuerait à réaliser en 2008 et au-delà les mêmes performances génératrices de bénéfices que celles enregistrées au cours des dernières années".

Rebond à la Bourse de Londres. A la clôture mardi, le titre avait perdu 25% de sa valeur du 21 mai. Les inondations et la crainte d'une guerre des prix sur un marché domestique de l'assurance très concurrentiel ont fait chuter le cours. Mais les résultats semestriels ont rassuré les marchés : l'action bondit de 4,63% à 142,30 pence.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :