La Bourse de Francfort termine 2007 sur une hausse de 22,3%

 |   |  414  mots
Le Dax termine l'année au dessus des 8.000 points, et enregistre une progression de 22,3% en 2007. Les analystes estiment que la progression devrait se poursuivre en 2008, mais sur un rythme moins soutenu.

L'indice phare de la Bourse de Francfort finit 2007 au-dessus de la barre des 8.000 points. La dernière séance de l'année, qui s'est achevée ce vendredi exceptionnellement à 13 heures GMT, place le Dax à 8.067,36 points, en légère hausse de 0,36%, et le MDax, regroupant les valeurs moyennes, progresse de 0,80% à 9.864,62 points.

Une année faste pour le Dax puisqu'il enregistre une hausse de 22,3%, avec un plus haut historique atteint en juillet à 8.150 points. Depuis son plus bas en mars 2003, l'indice a augmenté de plus de 250%. Un autre record a été battu cette année, avec 230 nouvelles introductions en Bourse.

Parmi les valeurs gagnantes de l'année, Deutsche Börse se démarque et termine à 135,75 euros, son plus haut annuel. Le titre valait 71,48 euros début 2007, et sa division, effective le 11 juin dernier, s'est avérée judicieuse. A l'inverse, le fabricant de semi-conducteurs Infineon a souffert de la chute des prix sur son marché, et termine l'année à 8,07 euros. Son titre avait débuté l'année à 10,66 euros puis atteint un plus haut annuel en août à 13,44 euros.

Le début de la nouvelle année s'annonce plutôt calme avec deux jours ouvrés la semaine prochaine. Pour l'ensemble de l'année 2008, les analystes affichent un optimisme mesuré, et notent que Francfort attire de plus en plus d'investisseurs étrangers. Selon une étude du quotidien des affaires Handelsblatt, le Dax est détenu à 53% par des investisseurs étrangers, contre 10% dix ans plus tôt, contribuant au dynamisme ambiant.

Cependant, les répercussions de la crise des crédits immobiliers à risque ("subprime") aux Etats-Unis, et la baisse de la croissance allemande, prévue à 2% en 2008, en attendant une éventuelle révision à la baisse, menacent la première économie de la zone euro. L'envolée du prix des matières premières et l'affaiblissement du dollar face à l'euro (13% en 2007) s'ajoutent à la liste des inquiétudes.

Une moyenne de 6% de progression du Dax est attendue en 2008, selon 17 banques d'investissement et maisons de courtage. Les plus optimistes estiment même que la barre des 9.000 points pourrait être dépassé. Les analystes, dont ceux de Postbank, s'accordent également sur le fait que "dans les trois mois à venir, les marchés seront nerveux et le Dax ne devrait pas passer au-dessus de 8.000 points. Mais la situation devrait se calmer à l'été, et les fondamentaux reprendre le dessus."

Un nouvel impôt, pesant plus lourdement sur les plus-values fiscales, est prévu en Allemagne pour 2009. Par anticipation, les investisseurs devraient donc remplir leurs portefeuilles d'action.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :