L'Allemagne table sur 90 milliards d'euros de rentrées fiscales supplémentaires d'ici 2011

Le ministère des Finances a fortement réévalué ses prévisions, qui témoignent de la vigueur de la reprise en cours. Mais l'Etat fédéral va devoir faire face à près de 50 milliards d'euros de dépenses nouvelles, indique le ministre allemand des Finances dans un entretien au journal Welt am Sonntag dimanche.

1 mn

Le ministre allemand des Finances, Peer Steinbrück, s'attend à un surplus de rentrées fiscales de 90 milliards d'euros sur la période 2008-2011, uniquement pour l'Etat fédéral, soit une estimation fortement revue à la hausse par rapport à il y a un an. Selon le magazine Der Spiegel à paraître lundi, ce surplus, qui doit être annoncé officiellement la semaine prochaine, serait de 11 milliards dès 2007.

Ces "chiffres formidables", signe de la vigueur de la reprise en cours dans la première économie européenne, ne doivent cependant pas conduire à une euphorie exagérée, car l'Etat allemand devra faire face dans les années à venir à "au moins 50 milliards d'euros" de dépenses nouvelles, tempère Peer Steinbrück dans le Welt am Sonntag.
Le ministre cite notamment les 19 milliards prévus pour le financement de l'assurance maladie, ou encore les 12 milliards que coûteront la réforme de l'impôt sur les sociétés.

Le ministre allemand des Finances estime par ailleurs "souhaitable" de parvenir à un budget public à l'équilibre dans les années à venir. D'après le Spiegel, cet objectif pourrait être atteint en 2011, pour la première fois depuis 1969.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.