Sanyo revoit ses comptes en baisse

Le groupe japonais d'électronique a procédé à des révisions de l'ensemble de ses comptes depuis 2000, suites à des problèmes révélés par un audit interne. Du coup, le titre est mis sous surveillance par la Bourse de Tokyo, en vue d'une éventuelle radiation.

Le groupe d'électronique japonais Sanyo a annoncé mardi avoir légèrement révisé à la baisse ses comptes pour les années budgétaires d'avril 2000 à mars 2006 après un audit interne, une annonce qui a entraîné la mise sous surveillance de son titre à la Bourse de Tokyo.

Sanyo a revu ses résultats sur six exercices et indiqué que les pertes non consolidées, notamment liées à des investissements dans des sociétés affiliées, se sont finalement élevées à 478,8 milliards de yens, au lieu de 472,8 milliards de yens avant révision, soit une différence de 6 milliards de yens (37 millions d'euros au cours actuel).

La perte nette non consolidée de Sanyo pour les années d'avril 2001 à mars 2006 se monte après révision à 484,5 milliards de yens contre un déficit net de 478,6 milliards de yens initialement déclaré.

Cette révision, qui fait suite à des erreurs supposées non intentionnelles, n'a pas d'impact significatif sur les comptes consolidés du groupe pour les exercices concernés, a précisé le groupe.

Le titre Sanyo a été placé sous surveillance par la Bourse de Tokyo après cette annonce, le temps d'évaluer si les erreurs comptables constatées constituaient un motif de radiation de Sanyo de la liste des sociétés cotées.

Sanyo a par ailleurs indiqué avoir pris des mesures pour éviter de commettre à l'avenir de nouveaux impairs, en renforçant entre autres les contrôles internes de respect des normes comptables. La firme a également décidé de sanctionner financièrement ses dirigeants, anciens et actuels, amputant notamment de 60% le salaire de son patron et de son adjoint durant six mois.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.