Pierre et Vacances mise sur le marché des séminaires

Le groupe dispose de 30 sites pouvant accueillir des séminaires sous ses marque Hôtels Latitudes, résidences Pierre et Vacances et Maeva, et enfin ses résidences urbaines Adagio. Un segment de clientèle qui progresse de 20% par an et apporte 14% de l'activité des sites concernés.

1 mn

Dans un marché de l'hébergement de séminaire où l'offre progresse plus vite que la demande, Pierre et Vacances est convaincu qu'il a une carte à jouer. Les chiffres lui donnent raison: dans un marché global en croissance de seulement 2%, l'activité séminaire de Pierre et Vacances a progressé de 20% en 2007, à 20 millions d'euros. Et elle devrait encore croître de 16% en 2008 pour atteindre 23 millions d'euros de chiffres d'affaires.

Certes, ce chiffre est encore modeste à l'aune de l'ensemble du groupe dirigé par Gérard Brémond (1,55 milliard d'euros en 2007). Mais cette activité est "très rentable", assure Jacques Charles, responsable de cette division. Il explique que l'activité d'accueil des séminaires "apporte une contribution aux résultats au bon moment", c'est-à-dire en basse saison en ce qui concerne la fréquentation touristique.

Au travers de ses différents sites pouvant héberger des séminaires de 10 à 900 personnes, quitte à privatiser complètement un site, le groupe Pierre et Vacances estime qu'il dispose d'une grande flexibilité d'offres. De plus, le groupe propose une véritable alternative aux séminaires en villes. Les sites du groupe exploités sous les marques Hôtels Latitudes, résidences Pierre et Vacances et Maeva, et enfin ses résidences urbaines Adagio proposent aux congressistes de se "dépayser tout en restant en France", fait valoir Jean-Christophe Vittet, directeur commercial de la division Hôtels et séminaires de Pierre et Vacances.

Cette division dépend encore à 95% du marché français. Elle veut désormais aller chercher des donneurs d'ordres à l'étranger en profitant des synergies avec les structures de ventes de l'ensemble du groupe. Les marchés de Grande-Bretagne, du Benelux, de l'Italie (pour la Côte d'Azur) et de l'Espagne (pour l'offre séminaire à la montagne l'hiver) sont prioritaires dans un premier temps.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.