La croissance accélère en Allemagne, ralentit en Espagne, se renforce en Italie et bondit aux Pays-Bas

Outre-Rhin, la hausse du PIB, confirmée ce mercredi, a atteint 0,7% de juillet à septembre, après 0,3% le trimestre précédent. En Espagne, le ralentissement de la croissance s'est accentué au troisième trimestre, avec une hausse du PIB limitée à 0,7%. Aux Pays-Bas, le PIB enregistre une augmentation record de 1,8% sur le trimestre. Et en Italie, la croissance s'est renforcée avec une hausse de 0,4% du PIB sur la même période.

Alors que la France annoncera ce mercredi ses chiffres de croissance pour le troisième trimestre, qui devraient être "positifs", selon la ministre de l'Economie, Christine Lagarde, quatre pays européens affichent leur produit intérieur brut (PIB) trimestriel, avec des évolutions contrastées.

En Allemagne, la croissance du PIB a atteint 0,7% au troisième trimestre par rapport au trimestre précédent. Cette hausse du PIB est exactement conforme au consensus des économistes et marque une nette progression par rapport aux taux de croissance de 0,3% enregistré au deuxième trimestre et de 0,5% au premier trimestre.

En Espagne, le ralentissement de la croissance s'est accentué au troisième trimestre, avec une hausse du PIB limitée à 0,7% contre 0,9% au deuxième trimestre. La croissance espagnole reste malgré tout l'une des plus élevées de la zone euro, un ralentissement de la consommation des ménages expliquant cette décélération. L'Espagne est aussi en train de faire face à un ralentissement de son puissant secteur de la construction.

En glissement annuel, la croissance ressort tout de même à 3,8% au troisième trimestre contre 4% au deuxième trimestre et 4,1% au premier. Fin octobre, la banque d'Espagne avait publié une estimation faisant état d'un ralentissement plus prononcé de la croissance au troisième trimestre (0,6%). Pour 2007, le gouvernement prévoit officiellement une croissance 3,8% contre une croissance moyenne dans la zone euro prévue à 2,5%, et après une hausse de 3,9% du PIB espagnol en 2006.

A l'inverse, aux Pays-Bas, le PIB enregistre une augmentation record de 1,8% au troisième trimestre par rapport au deuxième, selon la première estimation de l'Office central des statistiques (CBS). "Il s'agit de la plus forte hausse du PIB en plus de dix ans", salue le CBS. Cependant, au deuxième trimestre, la hausse du PIB n'était que de 0,3% par rapport au trimestre précédent, la plus faible progression en deux ans. En glissement mensuel, la hausse du PIB est ainsi de 4,1%, plus forte évolution en sept ans.

Ces hausses s'expliquent en grande partie par une production de gaz nettement plus élevée, alors qu'au premier semestre cette production avait été particulièrement basse. Les exportations, comme la consommation des ménages, ont par ailleurs nettement augmenté par rapport aux six premiers mois de l'année.

Enfin, en Italie la croissance s'est renforcée avec une hausse de 0,4% de son PIB au troisième trimestre 2007 par rapport au trimestre précédent, selon une estimation préliminaire de l'Institut national italien de la statistique (Istat). La croissance italienne affiche ainsi une progression de 1,9% au troisième trimestre par rapport au troisième trimestre 2006. Cette progression trimestrielle est le résultat des hausses de l'activité de l'industrie et des services, qui ont compensé une baisse d'activité dans le secteur agricole. Néanmoins, le niveau élevé des cours du pétrole, la vigueur de l'euro et le resserrement du marché du crédit sont autant de facteurs qui vont peser sur la performance économique du quatrième trimestre.

La production industrielle baisse en septembre dans la zone euro
La production industrielle a baissé de 0,7% en septembre dans la zone euro sur un mois, après une hausse de 1,2% en août, selon Eurostat. La production a surtout reculé dans le secteur des biens de consommation durable (-3,4%). Parmi les 13 pays de la zone euro, c'est en Irlande que la production recule le plus (-4% sur un mois), tandis qu'elle baisse de 1,1% en France et de 1% en Italie. En Allemagne, première économie de la zone euro, elle progresse encore de 0,2%.Cependant, comparé à septembre 2006, la production industrielle ressort en hausse de 3,5%, après une progression annuelle de 4,5% en août.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.