Seb confiant pour 2007

 |   |  283  mots
Le spécialiste français de l'électroménager a dégagé un bénéfice semestriel de 28 millions d'euros.

Seb a réalisé un bénéfice net de 28 millions d'euros au premier semestre, contre une perte de 17 millions d'euros l'an dernier, due à des charges de restructuration. Au premier semestre 2006, le groupe avait dû passer une charge de restructuration de 61 millions d'euros après avoir fermé plusieurs sites en France. De son côté, le résultat d'exploitation s'est établi à 52 millions d'euros. Le roi du petit électroménager a bénéficié de l'augmentation des volumes vendus, de l'amélioration du mix-produit et de prix de vente moyens à la hausse.

Confiant, le président du groupe, Thierry de La Tour d'Artaise, déclare que "2007 devrait être une bonne année pour le groupe, qui confirme la reprise entamée en 2006, avec une croissance organique solide et une amélioration de sa rentabilité". Dans un communiqué, Seb évalue les premières performances du second semestre. "Le second semestre s'est ouvert sur une conjoncture toujours porteuse, hors USA et Royaume-Uni, et sur une bonne tenue des marchés en volume et en valeur, même si côté matières premières les prix des métaux restent élevés et côté devises, l'euro reste fort face à la plupart des autres monnaies".

Début août, Seb a reçu le feu vert des autorités boursières chinoises concernant sa prise de participation dans le numéro un chinois d'articles de cuisine Supor. Grâce au rachat des parts à la famille propriétaire et la souscription à une augmentation de capital, le groupe de petit électroménager détient désormais 30 % du capital de Supor, dont il prendra la contrôle en lançant une offre publique d'achat partielle dans les prochains jours.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :