Vive Ze France !

 |   |  567  mots
L'humoriste américain Bill Maher appelle les Américains à voler aux Français "ce qu'ils ont de mieux".

Dans sa dernière livraison, l'hebdomadaire Newsweek livre un texte décapant de l'humoriste Bill Maher qui officie habituellement sur la chaîne câblée HBO. Le point de départ du texte est l'information selon laquelle les Républicains, dans l'optique de la présidentielle de 2008, prévoiraient de diaboliser leurs concurrents démocrates en les traitant de "Français". Nom de code de l'opération: "Hillary equals France" (Hillary, c'est la France). Un slogan auquel serait accolé la devise suivante pour les Etats-Unis: "Les premiers, pas la France".

Et Maher de s'emporter. "Les Etats-Unis ne sont nulle part premiers à l'exception des dépenses militaires et du nombre de milliardaires." Et de rappeler que la France est au premier rang du classement de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), là où les Etats-Unis sont 37ième... Et de proclamer : "Je ne veux pas être Français, je veux juste ce qu'il y a de mieux chez eux."

Maher cite alors tout ce que les Américains ont déjà "pris" aux Français: les idées des Lumières dont se sont inspirés les pères fondateurs des Etats-Unis, lesquels ont conçu la fameuse Constitution américaine tant chérie par les Américains, "une oeuvre de génie, affirme Maher, conçue de manière à être utilisée y compris par des idiots"...

"Les idées américains de l'individualisme, de la tolérance religieuse, de la liberté de parole, sont toutes venues des Français mais chut, ne le dites pas à l'Alabama", s'emporte Maher qui rappelle que Jefferson s'est directement inspiré de Voltaire, que les Français ont voté à 85% aux dernières élections ("un taux jamais réalisé par les Américains à l'exception des votes pour l'émission de téléréalité Survivor..").

En politique, proclame Maher, personne ne demande aux candidats français s'ils connaissent un autre personnage de littérature que Jésus. Les Français, ajoute-t-il, ne sont pas offusqués que Ségolène Royal et François Hollande ne soient pas mariés de même qu'ils n'ont guère tenu rigueur à Nicolas Sarkozy pour ses démêlés conjugaux.

"La France a ses défauts, juge Maher, chômage élevé, des relents nauséabonds autour de la question de l'immigration et cette musique ridicule des accordéons" mais, tempère-t-il, son système de santé est le meilleur, son économie ne dépend pas du pétrole du Moyen-Orient, son taux de pauvreté est les inégalités salariales sont les plus faibles parmi les pays industrialisés. Cela sans compter une facture électrique basse, des émissions de CO2 en baisse, plusieurs milliers de kilomètres de voie ferrées qui fonctionnent (une polémique sur l'état déplorable du réseau ferroviaire secoue actuellement les Etats-Unis). Et, last but not least, "Les Etats-Unis ont Dr Phil (Phil McGraw est un psychologue habitué des plateaux de télévisions américains, ndlr) alors que la France a inventé les relations sexuelles en plein jour, le ménage à trois, la lingerie" sans compter que les Français, eux, "ne sont pas obèses".

Et de conclure: "Pouvons-nous simplement admettre que nous pouvons apprendre d'eux ?". Il n'est pas dit que les Républicains répondront à cette supplique mais les Français pourront lire et relire ce texte pour se faire (un peu) de bien.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :