Apple s'envole à Wall Street grâce à ses bons résultats annuels

Le groupe informatique Apple a terminé son exercice 2007 en fanfare. Il a battu une nouvelle fois les prévisions du marché, affichant des ventes record dans ses produits phare. Des annonces saluées par les investisseurs à Wall Street où l'action prenait plus de 6% à mi-séance.

Les investisseurs sont très sensibles à toute bonne nouvelle qui viendra éclaircir la morosité des marchés ces derniers jours. Ils ont été servis par Apple. Le groupe a en effet annoncé après la clôture des marchés lundi soir avoir dégagé un bénéfice net de 3,49 milliards de dollars au cours de l'exercice achevé fin septembre - ou 3,93 dollars par action - soit un bond de 76% sur un an, pour un chiffre d'affaires en hausse de 24%, à 24 milliards de dollars.

Sur le seul quatrième trimestre, le bénéfice net a grimpé de 66% à 904 millions de dollars, soit 1,01 dollar par action. Le chiffre d'affaires s'est inscrit en hausse de 28% à 6,2 milliards de dollars.

Le groupe a ainsi battu tous les pronostics des analystes: ces derniers s'attendaient, pour l'exercice, à un bénéfice par action (BPA) de 3,78 dollars pour des revenus de 23,8 milliards, et à un BPA de 86 cents au quatrième trimestre, pour un chiffre d'affaires de 6 milliards.

Apple a également dépassé les prévisions du marché en termes d'iPod livrés au cours du quatrième trimestre, avec 10,2 millions d'unités contre 9-10 millions envisagés par la communauté financière. Ces volumes représentent une hausse de 17% sur un an. Par ailleurs, Apple a inscrit un nouveau record dans sa division informatique, franchissant pour la première fois le cap des 2 millions d'unités vendues en un trimestre, avec 2,16 millions d'ordinateurs Mac vendus au dernier trimestre (+24% sur un an) grâce aux achats pour la rentrée scolaire.

Quant à l'iPhone, le téléphone dernier cri d'Apple lancé fin juin, les volumes de ventes ont dépassé le million d'unités sur le quatrième trimestre de l'exercice, à 1,19 million d'unités. Depuis son lancement, Apple a vendu 1,39 million de ces appareils. Deux facteurs ont joué: un prix de vente abaissé de 200 dollars aux Etats-Unis, et un nombre croissant de programmes pirates permettant de "débloquer" l'iPhone, jusqu'ici vendu en exclusivité par l'opérateur AT&T.

Pour le nouvel exercice, Apple a indiqué viser un BPA de 1,42 dollar pour un chiffre d'affaires de 9,2 milliards de dollars, ce qui représente des hausses respectives de 24% et 29% sur un an. Ces prévisions sont nettement au-dessus des attentes actuelles du marché, qui font état d'un BPA de 1,39 dollar pour des ventes de 8,58 milliards de dollars.

Les marchés ont salué ces bons résultats puisque le titre Apple gagnait plus de 6% à mi-séance à la Bourse de New York.

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.