Offre indienne envisagée sur des actifs de Maurel & Prom au Congo

 |   |  150  mots
Face à l'offre d'Eni, les sociétés Indian Oil Corp et Oil India seraient sur les rangs pour reprendre des activités du groupe français en Afrique.

Les compagnies nationales indiennes Indian Oil Corp et Oil India envisagent en commun une offre sur les actifs de Maurel & Prom au Congo dans le cadre de leurs efforts de développement à l'étranger, selon une source proche d'IOC.

Le mois dernier, le petit groupe pétrolier français dirigé par Jean-François Hénin, a annoncé la cession d'une partie de ses actifs en République du Congo à l'italien Eni pour 1,43 milliard de dollars mais son partenaire sur place, le britannique Burren Energy , a fait savoir qu'il exercerait son droit de préemption pour bloquer cette opération.

Un responsable d'IOC, s'exprimant sous le couvert de l'anonymat, a déclaré que l'offre des deux groupes indiens serait supérieure à celle d'Eni mais il a ajouté qu'aucune proposition formelle n'avait encore été mise sur la table. Selon la presse indienne, IOC et Oil India pourraient proposer 1,5 milliard de dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :