Bénéfices en recul et nouvelle orientation pour le groupe allemand Beate Uhse

L'an dernier, le groupe a vu son bénéfice net reculer de 30% à 10 millions d'euros, et son bénéfice d'exploitation de 35% à 14 millions. Le chiffre d'affaires s'est érodé de près de 5% à 270,9 millions, à cause principalement d'un recul des ventes par correspondance et des DVD, victimes du téléchargement de films pornographiques sur internet.

Le numéro un européen de l'érotisme, l'allemand Beate Uhse, qui fête ses soixante ans, a annoncé ce vendredi vouloir se défaire de son image de chaînes de sex-shop pour se réorienter dans l'érotique haut-de-gamme.

Il espère ainsi enrayer l'effondrement de ses résultats. L'an dernier, le groupe de Flensburg (Nord de l'Allemagne) a vu son bénéfice net reculer de 30% à 10 millions d'euros, et son bénéfice d'exploitation (EBIT) de 35% à 14 millions. Un dégât des eaux en fin d'année dernière dans son centre de distribution aux Pays-Bas a entraîné une perte de 10 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires s'est érodé de près de 5% à 270,9 millions, à cause principalement d'un recul des ventes par correspondance et des DVD, victimes du téléchargement de films pornographiques sur internet. Beate Uhse va, malgré la chute de ses résultats, proposer le versement d'un dividende de 10 centimes d'euro par action au titre de l'exercice 2006.

Le groupe, qui a fait son entrée en Bourse en 1999 à 28 euros, a fini l'année dernière autour de 4 euros. Son patron rejette toutefois l'éventualité d'un démantèlement de l'entreprise, alimentée par la décision de l'actionnaire principal, Ulrich Rotermund, fils de la fondatrice Beate Uhse, de céder sa part de 29,8% du capital. "Que ce soit un fonds d'investissement ou un investisseur stratégique qui fasse son entrée chez nous, je tiens pour exclu un démantèlement de l'entreprise", insiste-t-il.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.