La Bourse de Shanghai anticipe des mesures de restriction monétaire

Habituée aux envolées, la Bourse de Shanghai a terminé en forte baisse aujourd'hui, l'indice composite chutant de 4,80% à 5.562,39 points à la clôture. Les inquiétudes du marché quant à la mise en oeuvre de nouvelles mesures de restriction monétaire sont largement à l'origine de cette chute.

Le bureau national des statistiques vient en effet de publier les chiffres de l'économie chinoise au troisième trimestre. Ces indices montrent que l'économie chinoise demeure en surchauffe. Sa croissance s'est établie à 11,5% sur un an au cours des neuf premiers mois de l'année, tout comme au troisième trimestre. En septembre, l'indice des prix à la consommation, principal indicateur de l'inflation, a par ailleurs bondi de 6,2%, soit un chiffre bien supérieur à l'objectif officiellement fixé d'une progression annuelle contenue sous la barre des 3%.

Autant d'éléments qui laissent augurer, pour les analystes, de nouvelles mesures de resserrement monétaire destinées à encadrer la surchauffe. Une hausse des taux d'intérêt pourrait en particulier intervenir dès demain, le Premier ministre Wen Jiabao ayant appelé à "freiner la croissance trop rapide des investissements en capital fixe et du crédit" qui les financent.

La tendance baissière de la Bourse de Shanghai est aussi liée à l'ouverture aujourd'hui de la période de souscriptions des titres du pétrolier Petrochina qui sera coté à Shanghai à partir du 5 novembre. Cette opération pourrait poser des problèmes de liquidités à court terme.

Le premier groupe énergétique chinois a fixé une fourchette pour son prix d'introduction à la Bourse de Shanghai entre 15 et 16,7 yuans par action, qui pourrait lui permettre de lever jusqu'à 66,8 milliards de yuans (quelque 8,9 milliards de dollars). "Le marché va probablement poursuivre sa chute jusqu'à ce que les centaines de milliards de yuan reviennent aux investisseurs qui auront échoué à acquérir des titres de Petrochina", estime Chen Huiquin de Huatai Securities.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.