Les Russes mettent un pied chez Airbus

La coopération conclue entre l'avionneur européen et l'industrie aéronautique russe qui fabriquera un morceau de l'A350 XWB ne peut être déconnectée de l'nanonce de l'achat de 22 exemplaires de cet avion par Aeroflot qui les a préférés au modèle concurrent américain, le Boeing B787.

Ce n'est pas un hasard si la grande compagnie aérienne russe Aeroflot a indiqué jeudi avoir "signé avec l'entreprise Airbus une lettre d'intention pour l'acquisition de 22 avions A-350". Les avions seront livrés entre 2014 et 2017. Aeroflot avait longtemps hésité entre Boeing et Airbus pour le renouvellement de sa flotte. Mais le PDG d'Aeroflot, Valery Okoulov, avait indiqué la semaine dernière que les négociations pour l'achat de long-courriers Boeing 787 étaient gelées, et que l'accord pour l'acquisition de 22 Airbus A350 XWB (pour extra wide body, fuselage très large) serait signé "dans les semaines à venir". La compagnie aérienne russe doit aussi prendre dix appareils en leasing.

Cette commande ne peut être déconnectée de l'annonce selon laquelle EADS, la maison-mère d'Airbus (dans laquelle la banque publique russe a acquis une participation de plus de 5%) et la holding publique des avionneurs russes United Aircraft Company (UAC) ont signé un accord prévoyant une prise de participation de 5% de l'industrie aéronautique russe dans le programme Airbus A350 XWB.

Deux autres accord auraient également été signés, l'un concernant la création d'une joint-venture, basée à Dresde (Allemagne) dédiée à la conversion d'avions de la famille Airbus A320 en appareils fret, et le deuxième pour une étude conjointe du marché des avions de transport ainsi qu'une collaboration potentielle entre EADS et l'industrie russe dans ce domaine

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.