Le taux du Livret A passe a 3% à partir du 1er août

Dû à la remontée des taux d'intérêt, le taux de rémunération du livret A passera de 2,75% à 3% à compter de mercredi prochain. La Commission européenne se bat actuellement pour que le livret A puisse être distribué par toutes les banques.

Cette fois-ci c'est officiel: le taux de rémunération du Livret A, détenu par quelque 46 millions de Français, montera de 2,75% à 3% à partir du 1er août, son plus haut niveau depuis quatre ans, a confirmé un avis paru au Journal officiel. Cette hausse avait été annoncée à la mi-juillet par le ministère de l'Economie et des Finances.

La plupart des autres produits d'épargne réglementée vont enregistrer une progression du même ordre. Le "Livret de développement durable" (ex-Codevi) et le Livret Bleu seront également rémunérés à 3%. Le taux du Livret d'épargne populaire (LEP) passera de 3,75% à 4%. Le Compte d'épargne logement (CEL), hors prime d'Etat, sera rétribué à hauteur de 2% et le Livret d'épargne-entreprise à 2,25%. Seule la rémunération du Plan d'épargne logement (PEL) restera inchangée à 2,50%, hors prime d'Etat.

Afin de dépolitiser la fixation du taux d'intérêt de l'épargne réglementée, le gouvernement avait créé en août 2003 un dispositif automatique, à l'occasion d'une baisse du taux de 3% à 2,25%. Désormais, la rémunération du Livret A résulte d'une moyenne entre l'inflation hors tabac et les taux d'intérêt à court terme (Euribor 3 mois), majorée de 0,25 point.

L'actualisation se fait sur un rythme semestriel, au 1er août et au 1er février de chaque année. Le nouveau taux va donc s'appliquer au moins jusqu'au 1er février 2008. Pour le mois de juin, l'Insee a annoncé une inflation hors tabac de 1,2% sur un an, tandis que la moyenne de l'Euribor s'établissait à 4,14%. Majoré de 0,25 point, le calcul fait ressortir un taux de 2,92%, qui est arrondi à 3,00%.

L'inflation étant contenue, c'est la remontée des taux d'intérêt qui explique la hausse. La rémunération était restée inchangée en février. Depuis 1986, le taux du Livret A a déjà connu six baisses et trois hausses (en juillet 2000, février et août 2006). Le Livret A, dont le montant des dépôts est plafonné à 15.300 euros, affichait, à fin mars, un encours de 115,9 milliards d'euros.

Utilisé pour le financement du logement social, il est distribué exclusivement par la Banque Postale et les Caisses d'Epargne. Le Livret Bleu est proposé par le Crédit Mutuel. La hausse du taux intervient alors que la France est engagée dans un bras de fer avec la Commission européenne qui demande la fin de cette exclusivité et l'extension de la distribution des deux livrets à toutes les banques.

La France a déposé lundi 23 juillet un recours devant la Cour de justice européenne pour contester cette requête de Bruxelles. Parallèlement, Paris envisage une réforme du système. Bercy a confié une mission à Michel Camdessus, gouverneur honoraire de la Banque de France. Il devrait remettre ses conclusions mi-décembre, soit deux mois environ avant la date limite fixée par Bruxelles pour l'ouverture de la distribution des Livrets A et Bleu.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.