Freddie Mac pourrait devoir lever 6 milliards de dollars

Le grand spécialiste du financement immobilier aux Etats-Unis risque de son propre aveu de devoir lever en Bourse une somme très importante pour renforcer son capital.

Le grand spécialiste (avec Fannie Mae) du financement immobilier aux Etats-Unis, Freddie Mac, risque de son propre aveu de devoir lever en Bourse une somme très importante qui pourrait atteindre selon les analystes financiers 5,5 à 6 milliards de dollars pour renforcer son capital.

Freddie Mac vient d'annoncer avoir passé pour 1,2 milliard de dollars de provisions et accuse du coup une perte au troisième trimestre de deux milliards de dollars, très supérieure aux attentes.

La valeur de son portefeuille a reculé de 8,1 milliards de dollars. Freddie Mac pourrait réduire de moitié son dividende et s'est tourné vers les banques d'affaires Goldman Sachs et Lehman Brothers pour l'aider à augmenter son capital.

Le groupe subit de plein fouet les conséquences du ralentissement du marché de l'immobilier aux États-Unis et la crise du subprime, ces prêts immobiliers à risque qui ont déclenché la tempête boursière et financière cet été.

Les titres Freddie Mac et Fannie Mae (qui a lui accusé une perte plus que doublée au troisième trimestre à 1,39 milliard de dollars) sont en chute libre à Wall Street.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.