Hausse des ventes de détail au Japon

Les ventes de détail au Japon ont enregistré une hausse de 0,8% en octobre par rapport au même mois de 2006, tirées par les prix de l'essence et une augmentation des achats d'automobiles.

Les ventes de détail au Japon ont enregistré une hausse de 0,8% en octobre par rapport au même mois de 2006, tirées par les prix de l'essence et une augmentation des achats d'automobiles, a annoncé mercredi le ministère de l'Economie, du Commerce et de l'Industrie (Meti).

Les ventes de détail avaient déjà affiché une hausse de 0,5% en août et en septembre par rapport aux mêmes mois de l'an passé.

"Nous pouvons désormais dire que les ventes de détail décollent", s'est réjoui un responsable du ministère qui précédemment s'en tenait à un jugement plus prudent.
Le montant total des ventes de détail a atteint 11.005 milliards de yens (68,4 milliards d'euros) en octobre, a précisé le Meti dans un communiqué.
En octobre, les ventes de carburants ont augmenté de 2,3% en valeur sur un an, en raison de la hausse des prix du baril.

Les ventes de véhicules ont affiché une augmentation de 2,5% en valeur comparées à celles du mois d'octobre 2006, favorisées par la sortie de nouveaux modèles chez les principaux constructeurs nippons Toyota, Nissan et Honda. Il s'agit de la plus importante hausse enregistrée depuis mars 2006.
Les ventes d'aliments et boissons ont pour leur part progressé de 0,4%.

En revanche, les ventes de vêtements ont reculé de 1,3%, les températures clémentes n'ayant pas entraîné de ruée sur les collections automne/hiver.
Un recul de 0,1% a également été constaté sur les ventes d'appareils électroniques et électro-ménager.
Les ventes dans les supermarchés et grands magasins japonais, qui comptent pour plus de 15% du total, ont quant à elles reculé de 1,8% en octobre à périmètre constant, subissant leur quatrième baisse mensuelle consécutive.

Les ventes de détail sont suivies avec attention, car les dépenses de consommation représentent plus de la moitié du produit intérieur brut nippon.
Des économistes craignent toutefois que la hausse constatée ces derniers mois ne s'amplifie pas.
Les Japonais pourraient, selon eux, être moins enclins en cette fin d'année à s'offrir des biens durables du fait de la stagnation des salaires et d'un léger repli des primes d'hiver par rapport à l'an passé.

Le retard pris dans la construction de logements neufs, du fait de nouvelles réglementations parasismiques, pourrait également avoir un impact sur les ventes d'équipements d'intérieur et appareils tels que les téléviseurs à écran plat, selon les analystes.
Le gouvernement a cependant affirmé que la dégringolade des mises en chantier de logements neufs constatée entre juillet et septembre ne s'est pas poursuivie en octobre.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.