Schneider affiche sa confiance pour sa nouvelle division Energie sécurisée

Cete nouvelle "Business Unit" a été créée en février dernier à la suite de l'acquisition de la société américaine APC (American Power Construction).

Le groupe Schneider, qui rencontrait les investisseurs ce mercredi, a annoncé qu'il tablait sur un chiffre d'affaires de 3,5 milliards d'euros cette année pour sa nouvelle entité (Business Unit, BU) Energie Sécurisée, créée en février dernier à la suite de l'acquisition de la société américaine APC (American Power Construction), spécialiste des onduleurs, ces systèmes de sécurité qui permettent aux systèmes électriques et aux ordinateurs de fonctionner même en cas de panne du réseau.

Il prévoit également un Ebita (excédent brut d'exploitation) avant charges non-récurrentes d'environ 430 millions de dollars, équivalent au double de celui de 2006, soit une marge autour de 12% en amélioration de 5 points, et sur un Ebita (résultat d'exploitation avant amortissement des actifs incorporels issus des acquisitions) d'environ 390 millions de dollars.

Du coup, Schneider Electric revoit en hausse les objectifs 2009 de cette division avec une prévision de chiffre d'affaires de 4,3 à 4,5 milliards de dollars, soit une croissance organique annuelle moyenne entre 11% et 13% et un Ebita de 650 à 750 millions de dollars, soit une marge de 15% à 17%.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.