Le gouvernement centralise les démarches administratives sur Internet

 |   |  343  mots
Le Premier ministre Dominique de Villepin a lancé cet après-midi un nouveau portail en ligne accessible à l'adresse www.administration24h24.gouv.fr et sur lequel les internautes français peuvent désormais effectuer près de 600 démarches administratives. Le gouvernement entend ainsi réduire dès cette année de 20% le coût des 110 formalités les plus courantes.

L'administration se modernise! Les internautes français ont désormais accès à un nouveau site du gouvernement, à l'adresse www.administration24h24.gouv.fr, inauguré cet après-midi par Dominique de Villepin et qui leur permet d'effectuer, pour l'heure, environ 600 démarches administratives en ligne.

Consultation des remboursements d'assurance-maladie, demande d'extrait d'acte de naissance ou de certificat de non-gage pour son véhicule... L'ensemble de ces démarches devient accessible en tout lieu et à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit sur ce "guichet" unique, qui regroupe les possibilités offertes par les sites existants.

Le site "sera enrichi tout au long de l'année 2007", avec la mise en ligne de 300 nouveaux formulaires dématérialisés, "pour donner accès à l'horizon 2008 à l'intégralité des démarches administratives de l'Etat", conformément à l'engagement du président Jacques Chirac en 2006, a déclaré le Premier ministre lors d'une conférence de presse à Matignon.

Les particuliers pourront ainsi, à compter d'avril, faire sur ce site une demande de copie d'une décision de justice pénale ou d'un certificat de propriété. Les professionnels devraient, eux aussi, pouvoir faire des déclarations périodiques de stocks, dès mars, et d'accidents du travail, à partir du mois de mai, sans avoir à se déplacer. En revanche, certaines démarches (carte d'identité, passeport ou visas) nécessiteront toujours un passage en bonne et due forme dans les administrations ad hoc.

"Grâce à ce site, nous franchissons une nouvelle étape dans la modernisation de l'Etat" et "nous simplifions la vie des Français", s'est félicité Dominique de Villepin. Aujourd'hui, 14 millions de foyers possèdent un ordinateur à domicile et le cap des 10 millions d'abonnements au haut débit a été franchi en 2006. La France figure à la cinquième place des e-administrations européennes.

Avec ce nouveau portail, le gouvernement entend également "réduire de 20% dès 2007 le coût des 110 formalités les plus courantes". "Cela représente une économie totale de 200 millions d'euros. Cet objectif sera atteint et même dépassé", a affirmé le Premier ministre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :