Google manque les attentes des analystes au deuxième trimestre

Google a publié jeudi soir une hausse de 28% de son bénéfice trimestriel, inférieure au consensus des estimations d'analystes en raison de la hausse de ses dépenses d'exploitation. Dans les transactions après la clôture de Wall Street, l'action Google a cédé jusqu'à 7%.

Le groupe américain, numéro un mondial de la recherche sur internet, a manqué les attentes des investisseurs en annonçant jeudi soir qu'il a réalisé sur le trimestre à fin juin - le deuxième de son exercice- un bénéfice net de 925 millions de dollars, soit 2,93 dollars par action après dilution, contre 721,1 millions (2,33 dollars/action) un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels et coûts des stock-options, le bénéfice ressort à 1,12 milliard de dollars, soit 3,56 dollars par action. Ce résultat est inférieur de trois cents au consensus.

"Les dépenses d'exploitation ont été bien supérieures à ce que tout le monde attendait", a commenté Jeffrey Lindsay, analyste de Sanford C. Bernstein, cité par l'Agence Reuters, ajoutant que "ces types ont dépensé comme des marins ivres". L'action Google est tombée à 511 dollars dans les transactions hors séance. Elle avait fini à 548,59 dollars sur le Nasdaq.

Le bénéfice du deuxième trimestre est inférieur à celui du premier, qui avait atteint un milliard de dollars. Le chiffre d'affaires brut du groupe a augmenté de 58% à 3,87 milliards de dollars, un montant conforme au consensus qui inclut 1,15 milliard de "coûts d'acquisition de trafic", c'est à dire de reversement à des sites internet affiliés intégrant dans leurs pages des espaces publicitaires commercialisés par Google. Les charges d'exploitation ont atteint 1,21 milliard de dollars sur le trimestre à fin juin, soit 31% du chiffre d'affaires, contre 972 millions (27% du chiffre d'affaires) sur le trimestre précédent.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.