Office Depot perd des clients aux Etats-Unis

 |   |  166  mots
Le numéro deux mondial de la distribution de fournitures et équipements de bureau, publie un bénéfice trimestriel en baisse, conséquence du recul de ses ventes à surface comparable aux Etats-Unis et de la dégradation de ses marges liée à des opérations promotionnelles.

Avec trois semaines de retard en raison d'un audit interne, Office Depot, numéro deux mondial de la distribution de fournitures et équipements de bureau, annonce avoir enregistré au cours de son troisième trimestre un bénéfice net de 117,5 millions de dollars au troisième trimestre, soit 0,43 dollar par action, à comparer à un résultat retraité de 129,1 millions (0,45 dollar/action) un an plus tôt.

Dans le même temps, son chiffre d'affaires est en hausse de 2% à 3,9 milliards de dollars. Sur son marché domestique, les ventes à magasins comparables ont baissé de 5%. A l'international, les ventes ont progressé de 13% sur un an mais le groupe reconnaît qu'elles ne sont pas à la hauteur de ses attentes.

Dans ces conditions, Office Depot revoit à la baisse ses investissements 2007, qui se situeront au final entre 450 et 475 millions de dollars. Pour 2008, il a ramené son budget d'investissement à 400 millions. Le nombre d'ouvertures de nouveaux magasins ne devrait pas dépasser 70 cette année, contre 125 prévu initialement, et 75 l'an prochain contre 150.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :