Le CAC 40 termine sous les 6.100 points

Après un passage dans le vert dans la matinée, le CAC a été orienté à la baisse toute l'après-midi, dans le sillage de Wall-Street. A la clôture, l'indice parisien perd 0,30% à 6.087 points.

La Bourse de Paris repasse sous les 6.100 points. Après une passage dans le vert dans la matinée, le CAC a été orienté à la baisse toute l'après-midi, dans le sillage de Wall-Street. A la clôture, l'indice parisien perd 0,30% à 6.087 points.

Peu de valeurs dans le vert aujourd'hui à la clôture de la Bourse de Paris. On retiendra pourtant la bonne tenue, toute la journée, des entreprises de matériaux de construction. Lafarge, qui a renouvelé son comité exécutif ce matin, enregistre la plus forte progression du CAC, en hausse de 1,51% à 133 euros. Dans son sillage, Saint Gobain gagne 1% à 83,71 euros.

Bonne journée également pour ST MicroElectronics : +1,04% à 14,55 euros. Et pour Renault : +1,02% à 116,59 euros.

Alstom gagne 0,77% à 120,34 euros. Le spécialiste des infrastructures de l'énergie et du transport, vient de signer plusieurs contrats, en Algérie pour une centrale à gaz et avec les transports en commun lyonnais pour des rames de tramway. Mais surtout, le marché parie sur le fait qu'Alstom pourrait remporter "le contrat du siècle" en l'occurrence, le remplacement des premiers TGV de la SNCF.

On comprend moins la mauvaise performance d'EADS. La maison mère d'Airbus a été bien orienté toute la journée avant de passer dans le rouge dans l'après-midi. Le titre clôture en baisse de 0,65% à 24,12 euros, et ce, malgré l'annonce de près de 46 milliards de commandes engrangés lors de la première journée du salon du Bourget.

Toujours dans les baisses : le marché réagit assez mollement à la rumeur de nomination du président de son directoire, Henri de Castres, au ministère de l'Economie. Le titre accuse une baisse de 0,42% à 32,70 euros.

Danone, enregistre lui une des plus fortes baisse du CAC à la clôture. Le titre perd 1,69% à 58,72 euros.
Les marchés s'inquiètent de l'issue du conflit qui oppose le groupe alimentaire à son partenaire chinois Wahaha.

Mais c'est L'Oréal qui subi le plus fort repli, en baisse de 1,70% à 88,47 euros.

Sur le SRD, Areva réalise une bonne journée. Le groupe publique à lancé vendredi une OPA amicale sur un producteur d'uranium canadien. Les marchés ont bien réagi à la nouvelle : à la clôture, le certificat d'investissement d'Areva prend 0,75% à 776,85 euros.

Mais la plus forte hausse du SRD revient à Soitec. Le titre progresse de 1,55% à 16,33 euros.

Du côté du marché des devises et du pétrole, le billet vert remonte légèrement face à la monnaie européenne.
1 euro vaut 1,3401 dollar. Quant à l'or noir, les cours frisent les 72 dollars, le Brent s'échange contre 71,97 dollars.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.