Sumitomo Mitsui touchée elle aussi par la crise du subprime

Le troisième groupe bancaire japonais a perdu 32 milliards de yens (195 millions d'euros) en raison de son exposition aux crédits immobiliers à risque aux Etats-Unis, le fameux subprime.

Le troisième groupe bancaire japonais, Sumitomo Mitsui Financial Group (SMFG) a dévoilé ce vendredi qu'il a perdu 32 milliards de yens (195 millions d'euros) en raison de son exposition - qu'il chiffre à 95 milliards de uens soit 0,1% de ses prêts - aux crédits immobiliers à risque aux Etats-Unis, le fameux subprime qui a déclenché cet été la tempête boursière et financière.

Du coup, la grande banque nipponne revise à la baisse son estimation de bénéfice net pour le premier semestre de l'exercice 2007-2008, à 170 milliards de yens contre 220 milliards de yens prévus initialement.

En revanche, Sumitomo Mitsui revoit à la hausse sa prévision de bénéfice net pour l'ensemble de l'exercice, de 540 à 570 milliards grâce à une pesrpective de profits exceptionnels, à hauteur de 100 milliards, grâce à la fusion de deux de ses filiales spécialisées dans le "leasing".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.