La Chine envisage d'assouplir son système de changes

Le Premier ministre Chinois aurait fait part à Nicolas Sarkozy de sa volonté de rendre le taux de change du yuan progressivement plus flexible et d'aller vers une convertibilité de la monnaie chinoise, rapporte ce mardi l'agence Chine nouvelle.

Les autorités chinoises auraient elles été sensibles aux déclarations de Nicolas Sarkozy qui a invité Pékin à "accélérer" l'appréciation du yuan par rapport à l'euro, "dans l'intérêt même de la Chine", pour réduire les déséquilibres des échanges commerciaux mondiaux? Sans doute si l'on en croit l'agence Chine nouvelle qui rapporte ce mardi que le Premier ministre Chinois, Wen Jiabao, aurait fait part à Nicolas Sarkozy de sa volonté de rendre le taux de change du yuan progressivement plus flexible et d'aller vers une convertibilité de la monnaie chinoise.

"C'est la politique de la Chine de bâtir un système de changes fondé sur l'offre et la demande du marché", a déclaré lors du dîner officiel Wen Jiabao, selon le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Liu Jianchao. La Chine entend procéder de façon "progressive" et "ordonnée" à une réforme de son système de changes et à une augmentation de la flexibilité de la parité du yuan, a ajouté le Premier ministre chinois, selon Liu Jianchao. Toujours selon la même source, Wen Jiabao a déclaré que la Chine souhaitait promouvoir un commerce plus équilibré et renforcer les consultations sur cette question avec ses principaux partenaires, dont la France.

La question des changes est la principale source de tension dans les relations sino-européennes. La Chine a laissé le yuan baisser d'environ 10% face à l'euro depuis juillet 2005, alors qu'il a augmenté à peu près dans la même proportion face au dollar.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.