Solide progression des performances de l'allemand SAP

 |   |  322  mots
Son bénéfice net a crû au troisième trimestre d'un peu plus de 10% à 408 millions d'euros. Les produits de licences et services ont progressé de 13% à 1,74 milliard.

Le géant allemand des logiciels professionnels, SAP, annonce ce jeudi un bénéfice net en progression d'un peu plus de 10% au troisième trimestre à 408 millions d'euros. Les produits de licences et services, indicateur clé du secteur, ont progressé de 13% à 1,74 milliard d'euros. Les revenus tirés des licences de progiciels ont crû d'un plus de 11% à 715 millions. Des chiffres globalement conformes aux attentes.

Le groupe germanique aurait afit encore mieux sans l'euro fort. Ainsi, dans la région Amérique, ses produits de licences et services ont augmenté 8%, mais de 15% hors effets de changes. "Le troisième trimestre est de nouveau un trimestre solide. SAP a enregistré des hausses corrigées des variations de changes à deux chiffres (d'au moins 10%, ndlr) dans toutes les régions" souligne d'ailleurs Henning Kagermann, président de SAP, cité dans le communiqué.

En outre, SAP rassure en maintenant sa prévision d'une hausse de ses revenus tirés des licences et des services afférents, à taux de changes constants, de 12% et 14%, et plutôt "dans la fourchette haute" soit mieux que les 12% de croissance engrangés en 2006.

Il prévoit toutefois que la marge opérationnelle, qui était de 27,3% l'an passé, sera un peu inférieure, de l'ordre de 26% à 27%, en raison d'investissement dans un nouveau logiciel de gestion, "Business ByDesign", pour les petites et moyennes entreprises de 100 à 500 salariés, un segment sur lequel le groupe veut grossir dans les années à venir.

Le groupe a annoncé ces dernières semaines d'importantes acquisitions, une stratégie qui était jusque là plutpot celle de son grand concurrent américain Oracle. Le groupe allemand a effet racheté le français Business Objects pour 4,8 milliards d'euros, la plus grande acquisition de son histoire et hier, mercredi, il a dévoilé son intention de racheter le petit éditeur de logiciels indien Yasu Technologies, spécialisé dans les logiciels de gestion de conformité des règles au sein des entreprises qui emploie 120 personnes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :