SKF va supprimer 500 emplois en France et aux Etats-Unis

Le leader mondial des roulements à bille restructure ses sites de production.

Le spécialiste des roulements, le suédois SKF (Svenska Kullarger Fabriken), a décidé de fermer son site de Glasgow aux Etats-Unis et aussi de réduire ses effectifs dans son usine de Fontenay-le-Comte en France. La production de Glasgow devrait être transférée sur un site basé au Mexique où la main d'oeuvre est meilleur marché. Au total, le groupe table sur 500 suppressions de postes.

Cette restructuration devrait lui coûter environ 360 millions de couronnes suédoises (soit environ 38 millions d'euros). Sur ce montant, 300 millions seront provisionnés dans les comptes du quatrième trimestre. Le restant sera ensuite imputé aux deux prochains exercices.

Le groupe qui a réalisé en 2006 un chiffre d'affaires de 53 milliards de couronnes suédoises (5,6 milliards d'euros) possède dans le monde une centaine de sites de production. En France, SFK qui fabrique des composants pour le secteur automobile, l'aéronautique et les travaux publics, compte douze sites et emploie environ 4.000 personnes.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.