Renault Samsung améliore ses profits

 |   |  238  mots
La filiale coréenne de Renault exporte désormais des véhicules, notamment vers la Russie.

Renault Samsung Motors, filiale sud-coréenne de Renault , a annoncé une hausse de 36% de son bénéfice d'exploitation en 2006 à plus de 200 milliards de wons (200 millions d'euros) à la faveur d'une hausse des exportations.

Les ventes ont crû en effet l'an dernier de 35% à 160 408 unités. Racheté en 2000 par le groupe au losange, le constructeur du Pays du matin calme produisait jusqu'ici sous sa marque des véhicules d'origine Nissan uniquement pour le marché intérieur, hormis quelques rares ventes sur des marchés périphériques comme le Chili. Mais, afin de mieux utiliser ses capacités de production (300 000 unités annuelles), Renault Samsung écoule désormais, sous la marque Nissan, sa berline moyenne SM3 en Russie, Ukraine, Amérique latine et au Moyen-Orient.

Pour 2007, Renault Samsung vise une croissance des ventes de 7,4% à 172.300 unités. Et ce, malgré le ralentissement de l'économie coréenne et le raffermissement du won. La firme bénéficiera en fin d'année de l'arrivée sur les chaînes d'un 4x4, commercialisé sous la marque Samsung en décembre et au cours du premier semestre 2008 sous le label Renault en Europe. Ce modèle donnera un coup de fouet à la production du site de Busan.

Lancé par Louis Schweitzer, ex-PDG du groupe français, ce projet devrait enfin permettre à Renault-Samsung de saturer ses chaînes et d'atteindre une rentabilité honorable. L'ancien patron avait naguère évoqué 150 000 unités annuelles de ce 4x4.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :