PPR intéressé par la bijouterie et notamment par Bulgari

C'est François-Henri Pinault, le PDG du groupe de luxe et de distribution PPR, lui-même qui s'est dit intéressé par l'acquisition d'une société de bijouterie-joaillerie. Il a évoqué l'italien Bulgari.

1 mn

Le groupe de luxe et de distribution PPR est intéressé par l'acquisition d'une société de bijouterie-joaillerie, et aurait étudié le dossier de l'italien Bulgari s'il était à vendre, a déclaré son PDG François-Henri Pinault, dans une interview à Paris-Match datée de jeudi.

Répondant à une question concernant les secteurs dans lesquels PPR "imaginerait" investir, François-Henri Pinault a répondu: "pourquoi pas dans la bijouterie-joaillerie, qui connaît une formidable expansion et où nous n'avons pour l'instant que Boucheron?"

"Bulgari, par exemple, n'est pas à vendre. Dans le cas contraire, nous aurions sûrement examiné le dossier", a-t-il ajouté. La société familiale italienne, cotée à la Bourse de Milan, est souvent citée par les analystes comme cible potentielle de rachat, notamment par PPR, propriétaire des marques de luxe Gucci, Yves Saint Laurent et des distributeurs Fnac, Conforama et Redcats (La Redoute).

PPR a annoncé vendredi un bénéfice net plus que doublé au premier semestre, soutenu par ses marques de luxe et l'acquisition en début d'année de l'équipementier sportif allemand Puma.

1 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.