Le déficit budgétaire 2006 s'établit à 36,16 milliards d'euros

 |   |  180  mots
A fin décembre, le déficit affiche une réduction de 7,3 milliards d'euros par rapport à celui de 2005. Bercy l'explique par le respect des objectifs de dépenses.

Le déficit du budget de l'Etat, en solde d'exécution, a atteint 36,16 milliards d'euros à la fin du mois de décembre 2006, selon les chiffres rendus publics ce mercredi par le ministère de l'Economie et des des Finances.
A la même époque en 2005, le déficit de l'Etat s'établissait à 43,47 milliards. En un an, les comptes de l'Etat ont donc connu une amélioration de 7,31 milliards d'euros.

Cette embellie est due, selon Bercy, au respect du montant des dépenses déterminé par la loi de finances initiale. "Conformément à l'autorisation parlementaire qui prévoyait une progression limitée à l'inflation" en 2006, les dépenses du budget général, hors financement par fonds de concours, ont atteint 269,61 milliards d'euros, s'est félicité le ministère des Finances dans un communiqué. Soit une stabilisation des dépenses budgétaire en volume.

Par ailleurs, sur l'ensemble de l'année 2006, les recettes globales de l'Etat ont atteint 230,5 milliards d'euros. C'est à dire nettement moins que l'année précédente pendant laquelle les recettes fiscales globales s'étaient élevées à 249,12 milliards d'euros

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :