Christine Lagarde ne voit "pas de raisons" de modifier ses prévisions pour 2008

 |   |  198  mots
La ministre de l'Economie a confirmé ce mercredi la prévision de croissance du gouvernement pour 2008 comprise dans une fourchette de 2% à 2,5%. Selon elle, il n'y a "pas de raisons" de la modifier alors que François Fillon, lundi, s'est montré inquiet pour 2008.

Bercy reste droit dans ses bottes pour la croissance 2008. "Le budget pour 2008 est construit sur une fourchette qui va de 2% à 2,5% avec un point médian à 2,25%. On garde cette prévision", a confirmé ce mercredi matin Christine Lagarde, ministre de l'Economie, interrogée sur RTL. "Elle est bâtie sur des hypothèses qui nous paraissent justes compte tenu en particulier du surcroît de croissance que nous attendons des mesures qui ont été prises cet été avec les heures supplémenaires qui marchent bien, et maintenant avec le pouvoir d'achat; je ne vois pas de raisons de les modifier", a poursuivi la ministre.

François Fillon avait pour la première fois reconnu, lundi dernier, que la croissance française n'atteindrait pas les 2% prévus par le gouvernement en 2007, mais plutôt 1,9%, comme l'anticipe le Fonds monétaire international (FMI). Le chef du gouvernement avait indiqué que les "incertitudes" lui semblaient "plus fortes" pour 2008.

Le Premier ministre "n'a pas tort de parler d'incertitudes, il a raison d'évoquer un certain nombre de points qui, sur le plan international, constituent des menaces mais contre lesquelles nous avons pris les mesures internes pour doper la croissance", a argumenté Christine Lagarde.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :