L'exclusivité de Deutsche Telekom sur la vente de l'iPhone finalement reconnue

 |   |  244  mots
L'opérateur britannique Vodafone n'aura pas eu gain de cause dans l'action en justice initiée à l'encontre de Deutsche Telekom. L'accord d'exclusivité unissant T-Mobile (filiale de Deutsche Telekom) à Apple pour la commercialisation en Allemagne de l'iPhone, son téléphone multimédia, est désormais légalement admis.

Deutsche Telekom peut continuer à être le seul distributeur et opérateur en Allemagne de l'iPhone. Le Tribunal de Hambourg vient en effet de casser le jugement rendu le 20 novembre dernier qui interdisait alors à T-Mobile de lier la vente de l'appareil à la conclusion du contrat, excluant ainsi les réseaux concurrents, dont Vodafone.

Grâce à sa plainte portée contre T-Mobile, l'opérateur britannique et principal concurrent avait obtenu en référé que l'iPhone puisse être vendu "nu", c'est-à-dire sans abonnement. T-Mobile, tout en interjetant appel de cette décision, en avait pris acte, rendant ainsi disponible pour 999 euros le terminal tout seul, permettant de l'utiliser avec n'importe quel opérateur grâce au "déblocage".

La victoire remportée par Vodafone n'aura été que de courte durée. Aujourd'hui, la justice a tranché en faveur de l'opérateur allemand.

En Allemagne, l'iPhone est officiellement lancé depuis le 9 novembre dernier. C'est T-Mobile qui avait obtenu l'exclusivité de la vente du téléphone multimédia dans le pays. Au premier jour du lancement de l'iPhone en Allemagne, T-Mobile a annoncé avoir vendu 10.000 unités. L'Allemagne était le premier pays européen avec le Royaume-Uni à voir arriver sur les rayons le fameux téléphone. La France a suivi le 29 novembre dernier avec un téléphone vendu en exclusivité par Orange (France Télécom) pour 399 euros avec abonnement et 749 euros "nu", conformément à la législation française qui impose cette option.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :