Record absolu des fusions-acquisitions au premier trimestre

Leur volume a dépassé 1.000 milliards de dollars à l'échelle internationale au cours des trois premiers mois de 2007, trimestre le plus actif et le plus lucratif de l'histoire.

Les fusions-acquisitions dans le monde ont atteint un volume historiquement élevé de 1.130 milliards de dollars au premier trimestre 2007, soit une hausse de 14% par rapport au trois premiers mois de l'an dernier, selon les statistiques du cabinet Dealogic, ce qui représente un rythme annualisé de 8,8% rapporté au PIB mondial. C'est un niveau proche du ratio record de 10,5% atteint juste avant l'éclatement de la bulle technologique en l'an 2000.

Parmi les plus grosses opérations figurent l'offre de Porsche sur Volkswagen, pour 96,8 milliards de dollars, la vente par Akzo Nobel de ses activités pharmaceutiques à Schering-Plough pour 14 milliards de dollars, ou l'opération de Vodafone sur Hutchinson Essar pour 13 milliards de dollars.

Du côté des banquiers conseil, Morgan Stanley et Goldman Sachs font la course en tête avec respectivement 99 et 95 opérations d'une valeur de 273,9 milliards de dollars pour le premier et de 279,9 milliards pour le second. Ils sont suivis par JP Morgan, Citigroup et Credit Suisse, dont les volumes d'opérations dépassent, pour chacun, 200 milliards de dollars.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.