Sun Microsystems renoue avec les bénéfices pour son exercice 2006/07

Le fabricant de logiciels Sun Microsystems a renoué avec les bénéfices au cours de son exercice 2006/07, clos fin juin, après avoir essuyé plusieurs années de pertes depuis l'éclatement de la bulle internet. Lors des transactions après Bourse, le titre gagne 10%.

Retour en force pour Sun Microsystems, troisième fabricant mondial de serveurs pour entreprises Le groupe informatique américain a annoncé lundi après la clôture de Wall Street un retour aux bénéfices au titre de son quatrième trimestre fiscal grâce à des réductions de coûts. Ce résultat dépasse très nettement les attentes des analystes et son titre a grimpé de 10% dans les transactions hors séance.

Sur l'année entière, le pionnier du logiciel libre a dégagé un bénéfice net de 473 millions de dollars, contre une perte de 864 millions un an plus tôt selon le communiqué. Par action, le bénéfice ressort à 13 cents, contre 9 cents attendus par le marché. Sun Microsystems, qui taille dans ses coûts depuis l'arrivée d'un nouveau PDG, Jonathan Schwartz, en avril 2006, est parvenu a dégager des bénéfices sur les trois derniers trimestres de son exercice, en s'appuyant sur une nouvelle gamme de produits, proposant notamment des serveurs équipés de puces AMD ou Intel. Sur le seul quatrième trimestre, le bénéfice net est ressorti à 329 millions de dollars, contre une perte de 301 millions de dollars un an plus tôt. Par action, ce bénéfice ressort à 9 cents, contre 5 cents attendus en moyenne par les analystes.

Côté chiffre d'affaires, le groupe a dégagé des revenus de 13,87 milliards sur l'année, en hausse de 6% sur un an, et conforme aux prévisions du marché. Au quatrième trimestre, le chiffre d'affaires est quasi stable sur un an à 3,83 milliards de dollars, contre 3,84 milliards envisagés par le marché. A l'opérationnel, le groupe californien a indiqué avoir nettement dépassé ses objectifs, réalisant une marge opérationnelle de 8,5% au quatrième trimestre contre un objectif d'au moins 4%. Le groupe a notamment réduit ses coûts de fonctionnement à 1,49 milliard de dollars contre 1,97 milliard un an plus tôt.

La rentabilité dégagée au quatrième trimestre "marque un net progrès" vers l'objectif de plus long terme du plan de croissance de Sun, d'au moins 10% de marge opérationnelle pour l'année fiscale 2008-2009, déclare le directeur général du groupe Jonathan Schwartz, cité dans le communiqué. Sun Microsystems attend une croissance annuelle du chiffre d'affaires de 1 à 5% pour l'année fiscale 2007-2008, ont indiqué des dirigeants de l'entreprise lors d'une conférence téléphonique avec des analystes. Le groupe table sur une marge de profit d'au moins 8% pour le quatrième trimestre fiscal 2008.

L'action a grimpé à 5,37 dollars dans les échanges après la clôture, après avoir terminé en baisse de 3 cents à 4,89 dollars sur le Nasdaq. Le titre avait perdu 9,2% depuis le début de l'année à la clôture de vendredi.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.