UBS s'appuie sur sa gestion de patrimoine pour promouvoir la philanthropie

 |   |  234  mots
Rattaché à la filière de gestion de patrimoine du groupe, UBS Philanthropy Services cherche à structurer et mettre en oeuvre des opérations de bienfaisance de ses clients.

Alors que la philanthropie est de plus en plus tournée vers la performance, la banque suisse UBS s'est dotée en 2004 de l'unité Philanthropy Services, qui appartient à la filière de gestion de patrimoine du groupe bancaire. Composée aujourd'hui de 8 personnes, cette structure conseille tant les particuliers que les institutions sur la façon de structurer et de mettre en oeuvre des opérations de bienfaisance. Son but: aider les bienfaiteurs à passer à l'acte ou développer leurs actions.

Pour cela, UBS Philanthropy Services mobilise les ressources de l'ensemble du groupe - experts en planification patrimoniale, spécialistes financiers et juridiques, gérants d'actifs compris - afin d'aider les donateurs à aller de l'avant.

La banque distingue trois catégories de clients. Les donateurs néophytes, qui sont parfois déjà impliqués dans des oeuvres charitables mais doivent encore leur conférer une structure formelle et durable. En revanche, les donateurs établis ont déjà créé une institution, un trust ou une fondation. Mais nombre d'entre eux souhaitent améliorer les processus et la gestion ou recentrer leurs activités.

Enfin, la philanthropie d'entreprise est généralement répandue dans des pays tels que le Brésil, le Mexique ou la Russie, où les fondations de bienfaisance sont plutôt rares. Lorsqu'il n'existe pas de cadre légal et fiscal adapté aux donations privées, les entrepreneurs passent souvent par leur entreprise.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :