Le pétrole marque une pause à 98 dollars

 |   |  225  mots
Le prix du baril de brut reste sous la barre des 98 dollars ce jeudi dans les échanges électroniques en Asie, après avoir atteint des records mercredi, alors que les marchés américains sont fermés jeudi pour cause de Thanksgiving.

Le prix du baril de brut reste sous la barre des 98 dollars ce jeudi dans les échanges électroniques en Asie, après avoir atteint des records mercredi, alors que les marchés américains sont fermés jeudi pour cause de Thanksgiving, selon des courtiers.

Le baril de "light sweet crude" pour livraison en janvier, gagne 5 cents à 97,34 dollars par rapport aux 97,29 dollars à la clôture mercredi soir à New York, mais reste sous la barre des 98 dollars. Mercredi, le baril de "light sweet crude" pour livraison en janvier, échangé sur le New York Mercantile Exchange, a grimpé jusqu'à 99,29 dollars, un nouveau record. Il s'est ensuite replié pour finalement clôturer à 97,29 dollars.

Parmi les facteurs fondamentaux expliquant les prix actuels, les analystes citent l'étroitesse de l'approvisionnement mondial, et les craintes qu'un hiver rigoureux fasse bondir la demande en produits de chauffage. Premier consommateur mondial d'énergie, les Etats-Unis ont annoncé mercredi une baisse de leurs stocks de brut de 1,1 million de barils à 313,6 millions la semaine dernière. Les analystes prévoyaient a contrario une hausse de 750.000 barils.

Focalisant l'attention du marché avec l'arrivée de l'hiver, annoncé plus froid qu'il y a un an plus tôt, les réserves de produits distillés (gasoil et fioul domestique) ont également chuté de 2,4 millions de barils, alors que les analystes s'attendaient à un recul moins marqué (-450.000 barils).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :