Combien vaut votre cave ?

 |   |  371  mots
Vous avez peut-être des trésors liquides dans votre cave. "La cote des grands vins de France 2008" vous permettra de les évaluer.

Alors, ce Château Margaux que de bons amis vous avaient offert il y a une dizaine d'années pour votre anniversaire, allez-vous l'ouvrir ? Ou allez-vous le laisser reposer quelques années ? Délicieux dilemme : vous êtes partagés entre la violence jouissive d'un plaisir immédiat ou le délice prolongé de l'attente. Et, peut-être que l'idée vous viendra de savoir combien vaut ce trésor liquide.

Rassurez-vous, ce n'est pas une pulsion vulgaire. C'est tout bonnement un travers bien humain.
Pour le satisfaire, vous avez Internet mais vous ne trouverez peut-être pas votre millésime. Vous avez aussi "La cote des grands vins de France 2008", rédigée par Alain Bradfer, Alex de Clouet et Claude Maratier et édité chez Hachette.

Voilà un véritable petit trésor, à la fois concis et exhaustif, et surtout iconoclaste. On y apprend à se méfier des achats en primeur et à bien conduire les achats dans une vente aux enchères. Et donc, on y saborde quelques idoles. Ainsi, en est-il du fameux Château Valandraud dont on nous a rabattu les oreilles il y a quelques années. Cet hymne au palais de Robert Parker est sorti à 200 euros en vente primeur en 2000 (prix corrigés de l'inflation par les auteurs de l'ouvrage). Son prix moyen en vente publique aujourd'hui ? 102 euros. Ah, effet de mode, quand tu nous tiens...

Cela dit, les acheteurs éclairés ont pu faire quelques bonnes affaires avec le millésime 2000, notamment Ausone, qui passe de 312 euros à 956 euros, Cheval Blanc (de 256 à 515 euros) voire Branaire-Ducru (de 27 à 39 euros) et Chasse-Spleen ( de 19 à 30 euros).

Cependant, considérer le vin comme un placement financier est inconcevable pour les vrais amateurs pour qui un bon flacon est un flacon débouché. Heureusement, La cote des grands vins de France comporte des notes de dégustation pour chaque millésime et une bonne description des propriétés mentionnées. C'est un bon ouvrage à conserver dans la voiture si on se promène dans le bordelais (peut-on mettre un prix sur le rêve ?). Un peu moins si on choisit un week-end en bourgogne.


Renseignements pratiques
La cote des grands vins de France 2008
Alain Bradfer, Alex de Clouet et Claude Maratier
Edition Hachette Pratique 29 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :