BMW pourrait supprimer jusqu'à 8.000 emplois en 2008

 |   |  311  mots
Malgré une bonne année 2007 en terme de vente, le constructeur allemand va s'engager dans un plan social d'envergure en 2008 et ppourrait supprimer jusqu'à 7% de ses effectifs. Objectif pour le groupe: améliorer sa rentabilité face à ses concurrents Mercedes et Audi.

Surprise du côté de BMW. Alors que 2007 s'annonce comme une très bonne année, le constructeur automobile allemand a annoncé qu'il allait supprimer plusieurs milliers d'emplois en 2008, essentiellement en Allemagne.

"Nous n'avons pas d'objectif chiffré mais il s'agit de plusieurs milliers" de postes, a expliqué à l'AFP (Agence France Presse) un porte-parole du groupe de Munich. L'édition électronique du magazine Der Spiegel avance même le chiffre de 8.000 emplois concernés par les suppressions, ce qui représenteraient 7% de ses effectifs

Selon le porte-parole, l'objectif est d'améliorer la rentabilité du groupe dans le cadre de la stratégie "Number One" du constructeur et donc de baisser les coûts de personnel. Ce sont les usines allemandes qui seront massivement touchées et en particulier les postes de production.

"Nous avons besoin d'ingénieurs et de salariés qualifiés", a expliqué le porte-parole. "Mais nous pouvons augmenter la productivité dans le secteur de la production", a-t-il précisé.

Dans le détail, BMW va réduire son nombre d'intérimaires, cible "principale" du plan social, et miser sur des départs volontaires de ses salariés fixes, ainsi que sur des mesures d'âge (départs à la retraite non remplacés).

BMW doit faire face à une concurrence âpre en Allemagne face à Mercedes-Benz et à Audi (groupe Volkswagen). Les trois concurrents sont lancés dans une course à la rentabilité, domaine dans lequel BMW reste en-deçà de son concurrent direct Mercedes (groupe Daimler).

Pourtant, selon les derniers chiffres de ventes de novembre 2007, BMW conforte son avance face à son rival, avec une progression de 13,2% de ses ventes. Sur onze mois, BMW enregistre même une progression de 8,3% de ses ventes contre 1,9% pour Mercedes. Le constructeur de Munich annoncait début décembre s'attendre à réaliser un pourcentage de hausse des ventes dans la fourchette haute de ses objectifs en 2007, compris entre 6% et 9%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :