Washington dépose une plainte à l'OMC contre l'Inde sur les vins et spiritueux

 |   |  244  mots
La France, premier exportateur de vin vers l'Inde, ne peut que s'en féliciter.

Les Etats-Unis ont annoncé ce vendredi avoir demandé la constitution d'une commission d'arbitrage devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC) contre l'Inde concernant son régime d'importation de vins et spiritueux.

"L'Inde est un important marché à l'exportation pour les produits américains et les Etats-Unis et l'Inde sont arrivés à résoudre plusieurs problèmes commerciaux. Mais nous pensons que les droits qu'impose l'Inde sur les importations de produits américains, en particulier les vins et les produits distillés, ne sont pas conformes à ses engagements vis à vis de l'OMC", a déclaré la représentante américaine au Commerce (USTR) Susan Schwab dans un communiqué.

Une fois n'est pas coutume, l'Union européenne pourrait emboîter le pas aux Américains pour se plaindre du coût excessif des droits de douanes frappant les produits agroalimentaires en Inde s'élevant de 170 à 540% selon le prix de base du produit importé. D'autant que les exportations de vins européens, notamment français, vers l'Inde atteint des chiffres record. Globalement, les exportations de produits alimentaires français ont atteint 67 millions d'euros en 2006, sept fois plus qu'en 2005 à 8,2 millions d'euros. Les seules ventes de vins ont progressé de 35%, faisant de cette denrée le premier produit exporté vers le pays des maharadjas, en valeur

En Inde, la croissance annuelle moyenne de la consommation de vin est comprise entre 5% et 20% selon les types de vin. Les professionnels estiment notamment que la croissance devrait atteindre plus de 30% dans les années à venir.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :