Bénéfice net en baisse pour Matsushita au premier semestre

Matsushita Electric Industrial, le géant japonais de l'électronique grand public, a annoncé ses résultats pour le premier semestre. Les marges opérationnelles augmentent mais le profit net non, amputé par de lourdes charges exceptionelles. Les prévisions annuelles restent inchangées.

Pour le premier semestre de son exercice annuel 2007-2008 (clos au 30 mars), Matsushita Electric Industrial affiche un bénéfice net en baisse de 8,7%. De 115 milliards de dollars de yens au premier semestre 2006-2007 (avril-septembre) , il est tombé à 105 milliards de yen un an plus tard, et ce à cause d'importants éléments exceptionnels. Le groupe explique qu'il a dû effectuer un rappel massif de batteries de téléphones et a surtout dû financer un plan de départs à la retraite anticipé. Les profits nets chutent même de 17% sur le deuxième trimestre.

Solide performance opérationnelle en revanche. A 220 milliards de yen, le bénéfice augmente de 6%. En terme de marge opérationnelle, cela donne 4,8% du chiffre d'affaires. Le groupe se félicite de cette performance opérationnelle: "En dépit de l'augmentation du coût des matières premières et de la féroce concurrence qui tire les prix vers le bas, nos efforts de réduction de dépenses ont porté leurs fruits".

Les ventes s'affichent elles aussi en hausse. Matsushita, dont les produits sont le plus souvent commercialisés sous la marque Panasonic, enregistre un chiffre d'affaires de 4.525 milliards de yen en hausse de 3% au premier semestre. Son bénéfice opérationnel s'établit à 220 milliards de yen, en hausse de 6%.

Toutes les catégories de produits progressent hormis sa filiale JVC dont les ventes souffrent même beaucoup (-44%). Les grands gagnants sont les appareils audiovisuels et numériques, qui représentent à eux seuls près de la moitié des activités du groupe et dont les ventes ont augmenté de 8%. Plus particulièrement, ce sont les télévisieurs à écrans plats (plasma et cristaux liquides) et les appareils photos numériques qui remportent un vif succès. Succès partagé avec l'électroménager qui a enregistré la même croissance.

Le groupe a avoué avoir également bénéficié de gains de change liés à la faiblesse du yen.

Le groupe maintient ses prévisions annuelles et table toujours pour son exercice annuel 2007-2008 sur un chiffre d'affaires de 8.780 milliards de yen en baisse par rapport à l'exercice 2006-2007, un bénéfice opérationnel de 477 milliards contre 459 milliards l'année passée, et un bénéfice net de 246 milliards, mieux que l'exercice précédent.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.