AMD : lourde perte au deuxième trimestre

Le fabricant de microprocesseurs AMD a enregistré un nouveau trimestre en lourde perte, marqué par une marge bénéficiaire toujours très réduite par la guerre des prix avec le leader Intel, et grevé en outre par des dépenses exceptionnelles.

AMD s'en sort nettement moins bien que son grand rival Intel. AMD a enregistré une perte de 600 millions de dollars au deuxième trimestre (contre un profit de 89 millions un an plus tôt), alors que son chiffre d'affaires marque une hausse de 13% à 1,38 milliard de dollars. Il s'agit du troisième trimestre consécutif dans le rouge, après la perte de 611 millions subie au premier trimestre et de 576 millions au quatrième trimestre de l'exercice 2006.

AMD non seulement a accusé une lourde perte opérationnelle au deuxième trimestre, de 457 millions de dollars, contre un bénéfice opérationnel de 102 millions un an plus tôt, mais il a aussi subi des charges exceptionnelles: 130 millions de coûts liés au rachat du groupe ATI, 31 millions dus aux charges de stock-options, et 16 millions liés aux départ de salariés, notamment.

"Nous allons continuer de réaligner notre modèle économique et de réduire nos dépenses d'investissement ainsi que nos coûts au second semestre de l'année", a indiqué le groupe dans un communiqué. Dans ce flot de mauvaises nouvelles AMD souligne cependant avoir amélioré sa performance par rapport au premier trimestre: sa marge opérationnelle est passée à 34% contre 31% le trimestre précédent. Reste que le groupe est considérablement moins rentable qu'il y a un an, quand ses marges bénéficiaires atteignaient 57%, avant que la guerre des prix Intel-AMD ne lamine ses profits.

Le prix des microprocesseurs a en effet nettement baissé ces derniers mois, souligne encore le groupe, tout particulièrement ceux destinés aux ordinateurs de bureaux, qui sont boudés par les consommateurs. En revanche, le marché croît en volume. AMD a ainsi pu augmenter de 38% ses ventes de microprocesseurs en volume, tirées surtout par un bond de 82% des microprocesseurs pour ordinateurs et autres appareils portables.

Son rival Intel, le leader mondial des puces, qui détient environ 80% du marché des microprocesseurs contre 20% pour AMD, s'en sort finalement mieux: il a annoncé mardi un bénéfice trimestriel en hausse de 44%, à 1,3 milliard.
Mais lui aussi a vu sa marge opérationnelle réduite à 46,9%, contre 52% un an plus tôt, ce qui reste malgré tout très largement supérieur à la marge d'AMD. Intel a en revanche annoncé des ventes en hausse de seulement 8%.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.