La vente de l'OM à Kachkar compromise

Le propriétaire de l'Olympique de Marseille (OM), Robert Louis-Dreyfus, aurait renoncé à vendre le club de football à l'homme d'affaires canadien Jack Kachkar, qui en était le repreneur désigné depuis plusieurs semaines, à la suite d'un nouveau contre-temps survenu jeudi.

Robert Louis-Dreyfus, principal actionnaire de l'Olympique de Marseille (OM), a semble-t-il définitivement sifflé la fin de la partie avec l'homme d'affaires canadien Jack Kachkar avec lequel il était en négociation depuis plusieurs mois pour la reprise du club de football phocéen. Jeudi soir, Robert Louis-Dreyfus a refusé d'accorder un nouveau délai à Jack Kachkar pour la vente de l'Olympique de Marseille en raison de ses doutes sur les capacités de l'homme d'affaires canadien à "assurer la pérennité du club".

"Jack Kachkar a demandé jeudi un nouveau délai de paiement à Robert Louis-Dreyfus. Celui-ci le lui a refusé", a ainsi déclaré en fin de soirée à l'Agence France Presse le porte-parole de l'actionnaire principal du club de football.
"Robert Louis-Dreyfus se décidera dans les prochains jours sur la vente du club, en fonction de sa conviction quant à la capacité de Jack Kachkar à assurer la pérennité du club, qui était un point essentiel du cahier des charges fixé à Jack Kachkar par Robert Louis-Dreyfus", a poursuivi ce porte-parole. De source proche du dossier, on indique que la vente de l'OM à l'homme d'affaires canadien, avec lequel Robert Louis-Dreyfus était en négociation exclusive, "est désormais très fortement remise en cause et n'a quasiment plus aucune chance d'aboutir".

Du côté de Kachkar, on faisait jeudi soir encore preuve d'optimisme, affirmant que celui-ci poursuivait "la finalisation du processus de cession" avec l'objectif de le faire aboutir d'ici quelques semaines. Mais la patience de "RLD", déjà éprouvée à la suite d'un premier report du "closing" de la vente le 26 février, semble s'amenuiser. Le nouveau délai demandé jeudi l'aurait définitivement sapée, estimant que le canadien n'avait pas les fonds nécessaires, c'est-à-dire les 115 millions d'euros qu'il avait proposés pour pouvoir acheter l'Olympique de Marseille.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.